Deux enduits isolants pour la rénovation

projection enduit isolant

Pour les castor(ette)s rénovateur(trice)s, voici deux enduits isolants qui peuvent vous intéresser :

PARNATUR – CORPS D’ENDUIT CHANVRE (PAREX LANKO)

Solution bicomposant biosourcé

• Un mortier de dressement biosourcé au chanvre. Il s’applique sur les murs extérieurs et intérieurs, pour la restauration du Bâti Ancien.
• Un mortier bicomposant (liant et chanvre) à mélanger avec de l’eau. Il est applicable en passes successives jusqu’à 80 mm d’épaisseur.
Suivant son épaisseur, PARNATUR CORPS D’ENDUIT CHANVRE :
–apporte un complément d’isolation thermique (lambda de 0,066W/m.°C),
–améliore l’inertie thermique,
–joue le rôle de régulateur d’humidité,
–participe au confort acoustique.
• Il permet également de rattraper la planéité d’ensemble des murs anciens.
• PARNATUR CORPS D’ENDUIT CHANVRE est conforme aux Règles Professionnelles « Enduits en mortier de chanvre » et dispose du label « Produit Biosourcé ». Par ailleurs, c’est un produit qui présente un faible impact environnemental.

En savoir plus

Isol’Argilus – enduit isolant à base de perlites/argile/chaux

L’enduit ISOL ARGILUS est le seul enduit naturel sur le marché français ayant un lambda de 0.06 W/m.°C. Cet excellent lambda vous permettra d’isoler vos murs correctement sans les doubler avec une plaque de plâtre par exemple. Cette mise en œuvre assurera une bonne respirabilité de vos murs, surtout dans le cadre d’une rénovation. ISOL ARGILUS s’applique uniquement en intérieur.

Pour cela, l’enduit ISOL ARGILUS peut s’appliquer en 2 ou 3 couches de 4 cm maximum chacune. Son mélange PERLITES / ARGILE / CHAUX apportera une excellente facilité d’application. En guise de finition, un enduit MONOCOUCHE ou finition ARGILUS est conseillé.

En savoir plus

MON AVIS

  • Un lambda assez performant, qui les rend intéressants pour améliorer les performances énergétiques d’un bâti ancien à rénover;
  • Des enduits perspirants (mu=4.2 pour le PARNATUR, mu=6 pour l’ARGILUS), gage d’un respect du comportement hydrique du mur (migration de vapeur d’eau non obstruée);
  • Un temps de séchage trois fois plus rapide pour l’ARGILUS, par rapport à un enduit chaux-chanvre;
  • Produit en Vendée pour l’ARGILUS, chènevotte issue de la Chanvrière de l’Aube pour le PARNATUR.

Un bémol toutefois, pas d’informations sur les adjuvants rentrant dans leur composition…

Le MOOC “Bâti existant et humidité : diagnostic avant réhabilitation” accessible jusqu’au 28 février!

MOOC Bâtiment Durable

La rénovation énergétique du parc de bâtiments existant est un enjeu majeur pour les prochaines décennies. Avec près de la moitié de l’énergie finale consommée à l’échelle nationale et plus d’un quart des émissions de gaz à effet de serre le secteur du bâtiment est une cible d’amélioration privilégiée si nous voulons limiter notre impact environnemental et le réchauffement climatique.

Parmi les solutions existantes pour réduire les consommations d’un bâtiment une intervention sur l’enveloppe, notamment avec une isolation, est indispensable. Cependant, si des précautions ne sont pas prises une isolation de paroi peut, dans certains cas, conduire à des pathologies liées à l’humidité.

Avant d’entamer une isolation, il est donc indispensable de bien connaitre le bâtiment concerné par les travaux : quels sont les matériaux constitutifs des parois ? Quelle est l’efficacité du renouvellement d’air intérieur ? Existe-t-il des pathologies existantes telles que des moisissures sur les murs ? les murs sont-ils sujets à des remontées capillaires ? Etc. Bref il est nécessaire de bien comprendre le comportement hygrothermique du bâtiment à l’état initial avant d’envisager une solution d’isolation.

Ce MOOC sur le bâti existant et l’humidité a pour but de présenter les éléments permettant de réaliser un bon diagnostic de l’état initial d’un bâtiment avant réhabilitation afin de prévenir toute pathologie liée aux problématiques d’humidité. Les sources d’humidité, leurs conséquences ainsi que les phénomènes physiques en jeu sont abordés. Les éléments à observer sur le terrain sont détaillés et les suites à donner au diagnostic présentées (travaux à réaliser avant d’isoler, études complémentaires à réaliser, etc).

Enfin, comme le diagnostic s’effectue sur site, une activité fil rouge basée sur un bâtiment concret est proposée.

Si vous avez manqué le début, qu’à cela ne tienne, vous pouvez encore vous inscrire, et ce jusqu’au 28 février prochain, ne tardez pas !

Aller sur le site du MOOC

Le MOOC “Rénovation performante – les clés de la réhabilitation énergétique” débute le 3 mars!

MOOC Bâtiment Durable

Face aux enjeux de réhabilitation énergétique massive à mener en France pour atteindre les objectifs de la transition écologique, l’ASDER et ARCANNE proposent une formation qui apporte les fondamentaux de la rénovation performante. Conçue par et pour des professionnels, gratuite, ouverte à tous et accessible sur Internet, cette formation vous donnera les clés pour embarquer la performance énergétique dans tout chantier de rénovation.

L’isolation, l’étanchéité à l’air, l’adaptation des systèmes (ventilation, chauffage, eau chaude) et la gestion des échanges avec les autres professionnels de chantier sont autant de sujets abordés lors de cette formation. Au-delà de la performance énergétique, la qualité de l’air intérieur et le confort de vie sont aussi intégrés. Enfin, un volet du MOOC aborde les bénéfices professionnels des évolutions du marché de la rénovation.

Ce MOOC, gratuit, est ouvert aux maîtres d’ouvrage (professionnels ou particuliers) ainsi qu’aux auto-rénovateurs.

La prochaine session démarrera à partir du 3 mars 2020.

Aller sur le site du MOOC

0