Une maison passive dans le Pilat

Nous sommes une famille de 4 personnes,et avons partiellement autoconstruit, dans le massif du Pilat (à 25′ au Nord d’Annonay), une maison passive à ossature bois, uniquement avec des matériaux biosourcés.

IMG_9388-2-2

Quelques photos du projet...

Le terrassement

L’ossature de la maison sera posée sur un soubassement en béton banché, avec un vide sanitaire accessible.

La voie d’accès et le garage sont sur la gauche.

Le gros-oeuvre

A gauche, un mur de soutènement en béton banché, pour retenir les terres du terrain voisin.

Le plancher bas de la maison est en poutrelles-hourdis non isolé (l’isolant sera posé sur la dalle béton).

La plateforme achevée

Il n’y a plus qu’à poser l’ossature!

L'ossature bois

L’ossature du rez-de-chaussée en cours de pose.

Les éléments verts sombres sont des panneaux “3-en-1”, qui servent de contreventement, de frein vapeur et de barrière étanche à l’air.

L'étage

L’ossature de l’étage a été posée, ainsi que les poutres en I qui vont servir à réaliser les caissons de toiture.

Vue extérieure

La toiture de la maison est en place, la structure du garage (à gauche) est en cours…

Le bardage

Il s’agit de bardage vertical en douglas non traité.

Le rez-de-chaussée

Pose des ossatures de cloisons en cours, sur l’isolant du plancher bas (panneaux de liège).

La récupération d'eau pluviale

Pose de 3 citernes sous la future terrasse (une de décantation, deux pour un stockage de 10.000 litres).

L'isolation

Insufflation de la ouate de cellulose (toiture de la maison, murs et toiture du garage).

La ventilation

La VMC double flux est en cours de pose, couplée avec un puits canadien hydraulique.

Le chauffage

Un petit poêle à buches de 4 kW dans le séjour !

0